SPHÈRE CONVULSIVISTE
 
 Axiome de la Sphère

Invitations à
l'Axiome de
la Sphère



Article de
Francine Ghysen

Présentation par
La Thalamège
5 mai 2020

Article de
La Libre
10 juin 2020


Bénédicité pour
la cécité d'une cité


 Amen

 Berlue d'Hurluberlu

 Ajiaco


Schizonoïa
Sphérisme


biographie
bibliographie
iconographie
contact
<< Retour
 
 
Sphère  > Axiome de la Sphère

Anatole Atlas
Axiome de la Sphère

 Miroir Sphérique


 « J'entre au vrai royaume des enfants de Cham »
Rimbaud  

Toute parole naît d’un silence musical.
C’est ce qu’enseigne un pèlerinage migrabond de cinq millénaires. J’hésitais à m’asseoir devant une écritoire, moi qui n’ai pas le talent d’un scribe, et dont le nom fut enregistré par l’histoire comme celui d’un héros d’épopée…

Si je me suis résolu à consigner ce que j’ai vu, c’est afin d’élucider carnages et pillages ayant ravagé ma contrée d’origine. Les contrats mafieux passés entre l’Europe et les gangs au pouvoir sur le rivage des Syrtes, pour concentrationner au prix de mille hécatombes les troupeaux migrateurs issus des terres sinistrées d’Afrique et d’Orient, m’ont convaincu de rédiger ces pages à Bruxelles…

Un metteur en scène inconnu m’y ferait rencontrer le Parrain de la Belgique, avant le départ d’un équipage tiré par un âne qui se révélerait la réincarnation d’un certain Tonton. Cette fantasmagorie convoquerait les souverains d’un monde criminel et grotesque, bouffons de carnaval agitant des bombes en guise de clochettes, sous l’extralucide regard de Jérôme Bosch…

Depuis les tablettes en argile où fut écrite ma légende, l’histoire se lit ainsi qu’un livre écrit dans une langue incompréhensible, au cœur de tempêtes qui en arrachèrent les pages en ne laissant que le nom des vainqueurs.
La
Drang nach Osten du IIIe Reich eut pour objectifs, outre la fin du régime soviétique, de conquérir le pétrole de Bagdad.
Où le nazisme échoua, simposent les nouvelles puissances de l'Axe : Washington-Jérusalem-Riyad...

 Washington Jérusalem Riyad

En fin de volume est reproduit le texte Acéphalopolis – écrit dès juin 2014 – où sont dévoilés, depuis le Bureau Ovale, tous les secrets de fabrication d’un Golem dont le masque de croquemitaine reçut pour nom de code Abou Bakr Al-Baghdadi…

À chaque étape, j’ai vu les pouvoirs terrestres se justifier aux yeux des opprimés par maints préceptes célestes. C’est pourquoi ce livre pose la question : comment relier les ondes cosmiques et celles montant des tréfonds telluriques, pour définir l’humain comme être générique ?…

J’ai erré parmi les déracinés, les déplacés, les exilés, les émigrés, les réfugiés ; tous fugitifs d’un passé sans avenir – celui qu’ont fait leurs ancêtres et qu’ont défait les conquérants depuis cinquante siècles –, tous paladins de rêves et souvenirs abolis…

J’appartiens donc à la vaste nation des êtres surnuméraires. Et ce n’est pas sans ironie que je répète les mots d’un auteur canonique :
ma patrie, c’est le voyage. L’épopée qui rendit mon nom célèbre était une fiction. Son épilogue actuel fut un paroxysme d’invraisemblance, et j’ignore qui voudra croire cette apparence de fable, à l’heure où je sors d’une ombre millénaire pour livrer ce témoignage authentique…

J’ai connu la première ville, jardin baigné par deux fleuves arrosant un désert. Depuis cinq mille ans, le plus appréciable des progrès que j’aie vu réaliser fut le remplacement du peuple par des mannequins dans les vitrines, des ordinateurs aux comptoirs et des robots pour les tiroirs-caisses. Les silhouettes autrefois passantes elles-mêmes se sont mécanisées, suffoquant de leurs propres vapeurs dans un four à gaz élargi jusqu’aux plus lointaines campagnes…

Les invasions militaires du pays d’entre les deux fleuves ne furent pas seulement une démolition de l’Irak, mais se voulurent aussi l’anéantissement des ultimes vestiges du royaume d’Uruk…

Ce charnier fut le berceau du prétendu califat islamique, né de la mort programmée des mythes originels où prit source la Bible comme du souvenir de la déesse Ishtar, ma reine bien-aimée.  Les raisons de son ultime sortilège – transformer tous les puits d’hydrocarbures en geysers de diamants – trouveront donc ici leur adéquate illustration dans le
Jardin des Délices, vision d’avenir vieille de cinq cents ans…

Puissent, dans cinq mille ans, les pages qui suivent être déchiffrées comme le furent les tablettes ayant gravé la trace de mon épopée.

GILGAMESH


Sommaire

11                    1       Brussels Bubble Bullshit

23                    2       Camarades !

47                    3       Sermon sur la montagne d'un crâne préhistorique

71                    4       L'axe Washington-Jérusalem

83                    5       Ay ! Ruse de Cham

101                  6       L'homme au crâne rasé

169                  7       La Théodicée de Francken est une technodicée

203                  8       De l'usage du cosmos

215                  9       La théorie des sortilèges

237                  10     Start – Up Boat

283                  11     Pièce à conviction

343                  12     Le Jardin des Délices

429                          Annexe 1

471                          Annexe 2


495  pages         20 €

ISBN   978-2-9601825-2-1
©  Miroir Sphérique, 2020


Parfois en librairies à Bruxelles et Paris

 Axiome à Tropismes Libraires

Le livre est disponible à Tropismes libraires
11 Galerie des Princes à Bruxelles - Téléphone 02 512 88 52

Disponible aussi à la librairie À Livre Ouvert
116 rue Saint-Lambert 1200 Bruxelles - Téléphone 02 762 98 76

Disponible aussi à la librairie La Licorne
715 chaussée d'Alsemberg 1180 Bruxelles - Téléphone 02 217 51 25

Et à la librairie du Centre Wallonie-Bruxelles
46 rue Quincampoix 75004 Paris - Téléphone 33 (0) 1 42 71 58 03

 Couverture

 4ème de Couverture

SPHÉRISME | RETOUR